Archives privées et archives publiques au XXIe siècle / Private and public archives in the 21st c.

L’association internationale ICARUS (International Centre for Archival Resarch) organise sa conférence de printemps 2022 sur le thème « Archives privées et archives publiques au XXIe siècle / Private and public archives in the 21st c. ». Elle se tiendra au Centre des colloques du Campus Condorcet (Paris-Aubervilliers) du 23 au 25 mai 2021 et est organisée avec le soutien de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS), du Ministère de la Culture et des Archives nationales.

La conférence étudiera les initiatives les plus innovantes et les plus fructueuses pour une approche intégrale des archives privées et publiques du passé, du présent et du futur. Elle cherchera à mieux définir les moyens d'action pour une prise en compte optimale des archives privées et de leurs spécificités par rapport aux archives publiques.

ICARUS est une association internationale de droit autrichien rassemblant plus de 180 institutions et organisations œuvrant à la préservation et à la communication d’archives ainsi qu’à l’enseignement et à la recherche sur les archives. Les membres sont principalement européens avec plus de trente pays européens, de Malte à la Finlande et du Portugal à la Géorgie, ainsi que cinq institutions au Canada et aux États-Unis d’Amérique. Réseau de coopération et d’entraide, ICARUS permet à des institutions et à ses membres de découvrir les pratiques et intérêts de leurs homologues dans d’autres pays, ainsi que d’échanger avec des institutions et personnes d’autres domaines, avec des collaborations entre institutions de natures différentes et aux compétences variées : archives nationales, archives d’autres collectivités publiques, mais aussi archives privées, notamment ecclésiastiques, et des institutions d’études : universités, associations, laboratoires de recherche etc. dont le rapport aux archives n’est pas toujours premier, mais est essentiel (par ex. département d’humanités numériques de l’université de Passau, Computer Vision Center de Barcelone, travaillant aussi bien sur les voitures autonomes que sur la lecture automatique des registres paroissiaux pour des études démographiques). Le réseau sert à catalyser les projets et à identifier les synergies, toujours sur la base du volontariat de ses membres, qui s’associent chacun aux activités selon leurs intérêts et besoin, tout en réussissant in fine à créer des réalisations communes utiles à tous. ICARUS est notamment porteur des archives virtuelles Monasterium, du portail Matricula rassemblant des registres de baptême, mariage et décès de Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie, Pologne, Bosnie et Serbie, et du réseau des Topotheques, archives virtuelles de communautés.

 

Le programme et les résumés sont consultables sur le présent site de façon interactive.

Vous trouverez ici les versions pdf :

- affiche

- programme

- livret des résumés

Personnes connectées : 1